Sélectionner une page

Saint Roch

Publié le 8 juillet 2011

 

Saint Roch (Montpelier, env. 1340 – Voghera, 1379) est le patron des pauvres, des fripiers et des saisonniers moissonneurs, il est également invoqué pour la guérison de la peste et des épidémies.

Distribuant ses biens aux pauvres, il parti en pèlerinage à Rome. Sur son passage, il soigne les pestiférés. Sur le chemin du retour, il attrapa la peste aux environs de Plaisance et doit sa survie à un chien qui lui apportait du pain chaque jour et à son maitre Gothard. Guéri mais méconnaissable, Saint Roch continue son chemin vers Montpelier en gardant l’anonymat. Il fut arrêté pour espionnage et mis en prison où il mourut cinq ans plus tard.

On le reconnait grâce à sa tenue de pèlerin (un large chapeau, une cape marquée d’une coquille Saint-Jacques et un bourdon de pèlerin), à son inséparable chien, à l’ange qui l’accompagne ainsi qu’à la plaie ou bubon sur sa jambe gauche.

En 1849, le choléra sévit en Belgique, notamment à Andenne, où est alors érigé une potale dédiée au saint.