Sélectionner une page
?>

Léon Tombu, l’homme, le peintre

15,00

Coup de cœur du musée!

Léon Tombu, l’homme et l’artiste se complètent si harmonieusement qu’on ne peut apprécier l’un sans consulter l’autre . Auteur: Claude Hellas .

UGS : 15,00 Catégorie :

Description

Introduction:

Toute sa vie , cet homme timide a travaillé avec sagesse et prudence par crainte de se tromper. Il a suivi les chemins tracés par ses illustres prédécesseurs, ceux dans lesquels on ne trébuche pas et où on se sent en harmonie avec soi-même. Il n’aime pas les terrains incertains qui vont de surprise en surprise et qui mènent à l’aventure. L’inconnu attire les impétueux; il n’a rien de cela: c’est une âme de poète tranquille.

Né à Andenelle,Léon Tombu est, avec Léon Philippot, le plus connu et le plus apprécié des peintres andennais de la fin du XIVe siècle, celui que l’on découvre chaque foi avec surprise et intérêt. Un home de cœur et d’une grande probité intellectuelle.

Grâce à ses activités professionnelles et artistiques, il développa ses connaissances et en fit profiter ceux qui eurent l’humilité de l’écouter. Curieux de sa ville et de son passé , il étudia l’histoire de la céramique d’Andenne et de Huy , un domaine dans lequel il devint très vite un spécialiste incontournable. Ses compétences étaient nombreuses et diversifiées, notamment en apiculture, une discipline où rapidement des fonctions très importantes lui furent confiées. Membre de la commission des Monuments et Sites, fondateur du cercle artistique L’essor et professeur de dessin, Léon Tombu ne se limita pas là ses activités. Ses nombreuses publications reflètent les multiples passions de sa carrière et prouvent aujourd’hui encore l’étendue et la variété de sa culture et de son savoir-faire.

Auteur: Claude Hellas

 

 

 

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Léon Tombu, l’homme, le peintre”