Sélectionner une page
?>

La pipe en terre d’Andenne et ses marques

25,00

Catégorie :

Description

La pipe, jouet des Dieux et des hommes

Si, le 6 novembre 1492, on avait demandé à Christophe Colomb découvrant l’Amérique ce qu’il resterait, cinq siècles plus tard, de sa découverte, sans doute aurait-il dit: une route nouvelle vers les épices des Indes et le pays de l’or, et la conversion au Christ de païens inconnus. Mais, quand il vit la fumée ressortant des narines d’indigènes aspirant un grand tube allumé et rempli d’aromates – l’ancêtre des cigares – et quand, plus tard, à son deuxième voyage, des indiens l’étonnèrent, reniflant de la poudre d’une canne longue d’un demi-bras introduite dans le nez – l’ancêtre de la pipe -, aurait-il jamais cru que le tabac et la pipe bouleverserait le monde et provoqueraient des débats qui sont loin de s’éteindre?

Et pourtant, la fumée enivrante des plantes aromatiques remonte à Prométhée, qui arracha à Zeus le secret de son feu pour le livrer aux hommes. Epiméthée, son frère, gaffeur impénitent à la lente pensée, enchanté par l’odeur de la fumée du feu allumé par son frère, l’aurait, parait-il, inhalée au moyen d’une paille. Les hommes firent de même depuis l’aube des temps. Ils le font toujours, fumeurs invétérés; ils contemplent la fumée qui les relie aux dieux et recherchent dans l’herbe une extase divine.

Toute l’âme résumée

Quand lente nous l’expirons

Dans plusieurs ronds de fumée

Mallarmé