Sélectionner une page

Détails de l'événement

  • Date:
  • Catégories:

L’artiste Rik Delrue plante ses installations et créations au cœur du Musée de la céramique d’Andenne. A cette occasion, il lâche ses ours « terriblement affectueux » dans les rues de la cité.

img_5793_1_1

Incursions

Du « Rianto » où il réinterprète les wayang kulit indonésiens à l’ourson « terriblement affectueux » en passant par les pavés autobiographiques, les gnomes intellectuels et les cochons du « piggy board », les œuvres de Rik Delrue prennent d’assaut les vitrines et le jardin du Musée. Il a opéré une sélection parmi ses créations afin d’évoquer son travail artistique des débuts à nos jours et de les mettre en dialogue ou en confrontation avec les céramiques andennaises, toutes périodes confondues.

Inattenduescochon-roi_1_1
Et ça ne s’arrête pas là ! Dans sa quête de placer l’art dans la rue, de faire de l’art pour tous et non « de l’enfermer de façon hautaine dans un atelier ou dans une galerie », son installation « Fast affection bear », composée de plus de 200 ours engendrés par les ateliers de Royal Boch à La Louvière, envahit les rues et les lieux clés d’Andenne dite la cité des ours. Car l’ours symbolise Andenne depuis des siècles. Une légende le mettant en scène avec Charles Martel en est la raison. L’ourson revêt donc un sens particulier dans le cœur des Andennais tout en étant en résonnance avec l’affect qu’il provoque dans l’inconscient collectif.

Rik Delrue
Céramiste de formation, Rik Delrue est aussi un plasticien conceptuel et un performer. A ses débuts, ses œuvres reflétaient son Moi. Désormais, sa démarche artistique est devenue en quelque sorte une œuvre collective basée sur des rencontres qu’il traduit et interprète. Il se concentre sur les icônes de la culture populaire auxquelles il confère une signification profonde, une réflexion sur notre société. Ses œuvres à la fois sérielles et individualisées deviennent les messagers de sentiments, d’histoires et de témoignages rianto-3individuels et universels. La réflexion qu’il mène actuellement sur la société fait que son art est à la croisée du pop art, du kitsch et du design.
Depuis 1992, Rik Delrue expose individuellement chaque année. Il s’est particulièrement fait remarquer pour son installation spectaculaire de milliers de gnomes intellectuels à Gand en 2001. Ses derniers projets à Amsterdam, au musée Het Kruithuis à Den Bosch aux Pays-Bas et au musée du Westerwald en Allemagne l’ont révélé et projeté sur la scène artistique internationale.

Cliquez ici et ici pour découvrir quelques-uns de ses projets socio-artistiques.kabouter_13_1_1