Sélectionner une page

Détails de l'événement


Que peut-on apprendre par l’observation des artefacts qui témoignent du passage de l’être humain ? De quelle manière les objets que nous produisons et avec lesquels nous sommes en contact quotidiennement forment-ils à leur tour notre expérience dans le réel ? De quoi est constituée leur existence, qui se poursuit au-delà de la fonction pour laquelle ils furent créés en premier lieu ? De quelle manière interagissent-ils par-delà leur relation à l’humain, au sein d’un écosystème plus vaste ?

Ce type d’interrogations sur la nature des objets reviennent tels des motifs à travers les projets de Myriam A. Goulet et impliquent souvent de faire coexister des éléments a priori contradictoires, tant au niveau conceptuel que technique. La céramique, médium associé à la fois aux arts appliqués, à l’art contemporain et aux productions industrielles, se trouve toute désignée pour incarner ces tensions.

Démarche artistique

La série ‘’Enchevêtrements’’ présentée ici part d’une réflexion sur l’impact des productions humaines sur les écosystèmes et tente d’imaginer un futur par-delà la multiplication des scénarios catastrophes annonçant la destruction massive des habitats naturels et l’extinction des espèces.

Toutes les œuvres de cette série sont constituées de pièces coulées qui ont nécessité la création de plusieurs moules pour chaque sculpture réalisée à partir d’objets manufacturés ou d’éléments naturels. Les éléments ainsi produits sont ensuite déformés, découpés et réassemblés pour réaliser les pièces. Ce travail s’accompagne d’une recherche d’émaux afin d’obtenir des couleurs vives et modulées, rappelant les mécanismes de défenses de certains animaux.

Les pièces de cette série tentent donc d’esquisser les contours des nouveaux organismes qui s’adapteront à la pression des activités anthropiques sur les écosystèmes.

Biographie

Myriam A. Goulet, née au Canada en 1988, a étudié les arts visuels à l’Université Concordia de Montréal avant de s’établir à Bruxelles en 2010 où elle a complété une maîtrise en peinture à l’École de Recherche Graphique (ERG) en 2013. A partir de 2012, elle commence son apprentissage de la céramique dans les académies d’Uccle et d’Ixelles et est membre du World Craft Council – Belgique Francophone depuis 2016.

Informations pratiques
Ouverture étendue : les 20 & 21 mai 2018 (dimanche et lundi de Pentecôte) de 10h à 18h, ainsi que les dimanches 3 et 10 juin 2018, de 14h à 18h.
Vernissage le Di 20 mai (dimanche de Pentecôte) à 16h.
Présence de l’artiste le Di 10 juin 2018 à partir de 15h.
Vers le site web de l’artiste…
Ceramic Art Andenne